Skip navigation

L’investissement durable

Le developpement durable et responsable : une thematique presente chez ACATIS depuis plusieurs dizaines d’annees

Chez ACATIS, nous nous intéressons au développement durable depuis de nombreuses années. Lorsque notre partenaire Faik Yargucu nous a rejoint, il était responsable commercial d'un fonds d'investissement durable déjà très performant à la fin des années 90, le fonds Panda Yield DWS. En tant qu’investisseurs value convaincus, ce sujet était pour nous depuis longtemps une thématique bien présente. En outre, nous sommes convaincus que l'écologie et le développement durable et responsable gagneront en importance dans le futur, y compris dans le domaine des placements financiers.

En 2007/2008, nous avons concilié le développement durable (Fair) et la value sous la dénomination „ACATIS Fair Value" par le biais de la société ACATIS Fair Value Investment AG, fondée en Suisse et basée à Walzenhausen dans le canton d’Appenzell Rhodes-Extérieures. Directeur général et initiateur, Rainer Unterstaller est responsable de la sélection des titres selon des critères durables et éthiques. Cette combinaison s'est avérée être un argument de vente unique et fort et, dans le passé, elle a généré des performances plus élevées que les stratégies appliquées individuellement (sur de plus longues périodes). Nos fonds durables en apportent la preuve : le développement durable et responsable n'est pas un hobby, mais peut être un réel critère de performance.

Dans un premier temps, le fonds d'actions internationales (ACATIS Fair Value Aktien Global, ISIN I0017502381) et un fonds diversifié (ACATIS Fair Value Modulor Vermögensverwaltungsfonds, ISIN LU0278152516) ont été recomposés selon des critères de durabilité, puis, en mai 2010, l'ancien fonds obligataire Panda est venu les rejoindre sous une nouvelle dénomination: ACATIS Fair Value Bonds (ISIN DE0009769844). Nous gérons également des mandats spéciaux composés de titres durables et agissons en tant que conseiller en investissements du PRIMA Global Challenges, un fonds indiciel d'actions internationales.


Qu’est-ce qui est "juste"? Comment definissons-nous la durabilite?

La société ACATIS Fair Value Investment AG est responsable de cette partie. Elle sélectionne les titres selon des critères durables et éthiques; à savoir les critères de durabilité ACATIS Fair Value. Elle fournit l'univers des titres qu'elle définit avec l‘agence de notation Imug/Vigeo-EIRIS de Hanovre et qu'elle fait en outre valider par un comité consultatif indépendant (la "conscience" des fonds).

Les critères ont été développés en collaboration avec nos clients. Ils font l'objet d'un suivi et d'un contrôle permanents. En un mot: nous sélectionnons des entreprises appliquant et respectant des normes élevées en termes d'esprit d'entreprise, de critères sociaux, éthiques et environnementaux. Plus en détails: nous filtrons et évaluons selon un barème de points.

  • Les entreprises présentant des caractéristiques manifestement négatives sont éliminées par filtrage: sont notamment concernés la corruption et la fraude comptable, la recherche sur les cellules souches embryonnaires et le travail des enfants, le pétrole des sables bitumineux, le schiste bitumineux et les centrales à charbon.
  • Sont également exclues les entreprises dont le chiffre d'affaires est à plus de 5 % généré, par exemple, dans les secteurs de l'alcool, du tabac, de la pornographie et des jeux d'argent, de l'énergie nucléaire, de l‘armement et des armes.
  • Sont exclus les États qui, par exemple, appliquent la peine de mort, possèdent des armes nucléaires ou dont l’électricité générée par énergie nucléaire est supérieure à 15 %.
  • Nous avons élargi en 2017 la liste des interdictions en y ajoutant la liste d'exclusion des sociétés dans lesquelles le fonds souverain norvégien n'investit pas.
  • Seules les entreprises ayant obtenu un score ESG positif de plus de 15 points dans les domaines de l’environnement, du social et de la gouvernance d’entreprise restent dans le processus DD.
  • Ensuite, un filtrage retient les entreprises qui se distinguent positivement par des chiffres d’affaire générés par des produits ou prestations de de services contribuant à l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD).

La notation DD des États, des organisations supranationales et des collectivités territoriales est également particulièrement sophistiquée. Ces émetteurs sont évalués, entre autres, selon les critères suivants : possession d’armes nucléaires, exécution de la peine de mort, part de l’énergie nucléaire supérieure à 15 %. Sont en outre exclus les États qui, sont considérés par Freedom House comme des États „non libres“, ceux qui n’ont pas ratifié la Convention des Nations unies sur la diversité biologique, ceux qui sont mal classés dans l’indice de perception de la corruption ou ceux qui enfreignent le traité de non-prolifération nucléaire.

La corruption se répand dans de plus en plus de pays et notre filtre exclut les États concernés. La notation des pays couvre actuellement 94 États, dont 31 seulement répondent à nos critères éthiques.

En résumé, l'univers du développement durable et responsable comprend actuellement 2 700 entreprises éligibles, 500 émetteurs obligataires et 31 États.

Des études réalisées en interne nous ont permis de constater que la combinaison « value » et développement durable peur générer, sur le long terme, des rendements supérieurs à la moyenne. Mieux encore, nous avons constaté que les entreprises qui consacrent plus de 50 % de leur chiffre d’affaires à l’atteinte des objectifs de développement durable sont encore plus performantes.

La société d’investissement suisse ACATIS Fair Value Investment AG intervient auprès des fonds ACATIS Fair Value en tant qu’expert en développement durable (« DD »). Les critères du DD y sont définis, revus et l’univers d’investissement y est constitué.

Nous appliquons les démarches de développement durable et Value pour nos clients dans les classes d’actifs actions, obligations et dans notre gestion d’actifs. Nous proposons bien entendu également des solutions sur-mesure et nous nous faisons un plaisir de vous aider.

Norme de qualite des placements durables

Nos fonds de développement durable ont tous été distingués par le label FNG (1 étoile) et par le logo du code de transparence.

Le label FNG a été décerné pour la première fois en 2016. Il n’est octroyé qu’à ceux qui respectent strictement les normes de qualité élevées pour les investissements durables dans les pays germanophones mises en place par le Forum Nachhaltige Geldanlagen e.V. (FNG) (Forum des placements durables – Association reconnue de droit allemand). Ce sceau offre aux investisseurs une orientation rapide et sûre pour leurs placements dans des fonds durables.

Le logo du Code de Transparence est octroyé par EUROSIF (European Sustainable and Responsible Investment Forum). Ce label pour les fonds ouverts au public existe depuis mai 2008 et permet aux investisseurs de constater, rapidement et de manière fiable, que la stratégie d'investissement est conforme aux exigences de durabilité du Code européen de transparence.


Principes pour un investissement responsible

Depuis le 19 novembre 2018, nous sommes signataires des UNPRI (principes pour un investissement responsable des Nations Unies) qui ont été lancés en collaboration avec l’UNEP Finance Intitiative et l’UN global Compact. De plus, des fonds durables répondent aux critères de durabilité d’ACATIS Fair Value qui sont encore plus exigeants (voir les texte : « Qu’est-ce qui est Fair (juste) – Comment définissons-nous la durabilité ? »)


LES 17 OBJECTIFS DU DEVELOPPEMENT DURABLE DE L’ONU

Nous affrontons de sérieux défis économiques, sociaux et environnementaux. Pour y faire face, les Nations Unies ont fixé des priorités et des objectifs valables à l’échelle mondiale pour la période allant jusqu’en 2030 résumés sous la forme d’Objectifs de Développement Durable (ODD). Ils sont une opportunité unique de faire prendre au monde le cap du développement durable. Des gouvernements du monde entier se sont d’ores et déjà engagés à atteindre ces objectifs. Le moment est venu pour le secteur privé de prendre des mesures pour atteindre les objectifs fixés d’ici 2030.

Le premier des 17 objectifs est l’éradication de la pauvreté partout dans le monde. Il s’agit notamment de la lutte contre la faim et de l’accès à l’eau potable. Parmi les autres objectifs importants, citons : l’amélioration des infrastructures, la mise en œuvre de l’égalité entre les sexes, la paix et la sécurité pour les populations, la couverture santé, la consommation durable, la protection du climat et des océans. En outre, tous les enfants du monde entier devraient avoir accès à l’enseignement primaire gratuit.